Le terroir

Un terroir viticole se caractérise par la conjonction de quatre principaux facteurs : le climat, la topologie, le sol et la vigne.
 

Le climat
 
Le climat de la région est typiquement méditerranéen, avec des étés chauds et secs, des hivers plutôt secs et des printemps et automnes doux et sensiblement plus humides.
 
 
Le massif du Luberon nuance le climat d’une relative fraîcheur. Celle-ci préserve l’acidité naturelle des raisins et garantit de fait un délicat équilibre des vins. Les nuits fraîches sont par ailleurs favorables à la synthèse des polyphénols dans les raisins (tanins et pigments colorés).
 
Les faibles précipitations, notamment estivales, placent la vigne dans une situation de « stress hydrique modéré » optimale pour l’obtention de raisins de qualité, c’est-à-dire concentrés en arômes et en polyphénols. Ce climat sec réduit également le développement des champignons parasitaires de la vigne (mildiou et oïdium) qui ne peuvent se propager sans humidité. Il permet ainsi de réduire les traitements. Le mistral, fréquent et parfois même assez violent, renforce ce phénomène en séchant très rapidement le feuillage et les grappes (notamment après une pluie ou en cas de rosée).
 

La topologie
 
De part sa position privilégiée, sur le versant sud du Luberon, juste au pied du massif calcaire, notre vignoble comporte une majorité de parcelles en coteaux, avec des expositions Sud ou Sud-Est (soleil levant), idéales pour une parfaite maturation des raisins.
 

Les sols
 
Le massif du Luberon est constitué d’une grande barre calcaire, culminant à 1125 mètres, qui s’étire d’est en ouest sur près de soixante kilomètres entre Manosque et Cavaillon. De chaque côté de cette zone centrale se trouvent des roches sédimentaires marines (molasses, sables, safres...) déposées lors d’une phase de submersion à la fin de l’ère tertiaire. C’est sur cette zone sédimentaire qu’est implanté le vignoble du Luberon.
Ces sols sédimentaires marins se retrouvent ainsi sur notre vignoble, avec deux grands types bien distincts :

- des sols de molasses calcaires : conglomérat de galets, de graviers, de sables et de limon. Favorables à la concentration des raisins (vins rouges qualitatifs).

- des sols sableux et marneux. Favorables à la finesse aromatique (vins blancs et rosés).
 

english